NOTE :

Certains catalogues ont été rédigés alors que nous n'avions pas encore pris la mesure des invraisemblances des données des catalogues et de la collection Scherdlin. Toutes les espèces pour lesquelles nous ne possédons que des "données" de Scherdlin doivent donc être considérées comme, pour l'instant, absentes d'Alsace. Dans un certain nombre de cas cette absence a toutes les chances de se prolonger..., dans d'autres il est possible que de futures captures confirment la présence de l'espèce dans la région. L'avenir nous le dira.
Les espèces suivantes sont, soit nouvelles pour la région (compte tenu du paragraphe précédent les données de Scherdlin "n'existent pas"), soit rares mais confirmées par des captures postérieures à la parution du catalogue.

Supplément au Tome 3. Sternoxia

Pour être bien certain de visionner la dernière version de cette page  - et non celle stockée sur votre disque dur lors d'une précédente visite -
pensez à "Actualiser la page courante" (cliquer sur la flèche circulaire dans la barre de navigation ou (PC) taper sur la touche F5).

Les espèces nouvelles pour la région sont précédées du numéro d'ordre FHL.

Elateridae (mise à jour par H. Callot, 09/02/2017, 14/07/2014, 16/05/2013, 17/05/2012, 25/02/2012, 17/09/2011, 27/05/2011, 30/05/2010, 08/05/2007, 05/10/2008, 18/03/2009)

Un travail de vérification des données concernant les Elateridae traités dans le tome 3 est en route et devra aboutir à l'établissement d'une liste de référence à jour. D'ores et déjà, quelques corrections de données de C. Sorel obtenues à l'époque "in litteris" peuvent être effectuées, la collection étant maintenant au Musée Zoologique à Strasbourg.

Ampedus cardinalis Schiødte, 1865 (Reiningue (68), 1976). Il s'agit en fait d'un A. cinnabarinus (Eschscholtz, 1829)
Ampedus praeustus (Fabricus, 1792) (La Bresse (88), 1978). Il s'agit d'un A. pomonae (Stephens, 1830).

Dans les années récentes, une série d'espèces d'Ampedus, soit nouvelles, soit "ressuscitées" sont apparues dans la littérature. Il paraît prudent d'attendre que la situation se soit un peu décantée avant de revoir le matériel régional.

Ampedus sinuatus Germ. 
Les nombreuses captures de cet insecte au cours des 15 dernières années (Matt, Callot) nous confirment qu'il n'est pas rare dans la région et nous permettent de mieux situer ses stations préférées. C'est un thermophile qui est surtout présent dans les chênaies sèches du piémont vosgien (St Hippolyte, Scherwiller, vignoble de Barr: Blienschwiller, Andlau) et de la Hardt (Forêt de Rothleible), également dans les massifs forestiers du Herrenwald et de Haguenau, en particulier sur les lisières sud de ce dernier massif (Oberhoffen-sur-Moder, Schirrhein). La carte ci-dessous illustre cette répartition. On le trouve le plus facilement au battage printanier de lisières, parfois au piège à bière, mais il faut signaler qu'une capture a été effectuée par tamisage de litière de pinède sèche en hiver.

Ampedus sinuatus carte Alsace


Ampedus erythrogonus (Müller). Cet insecte a la réputation d'être montagnard et, effectivement, nous ne possédions que des données vosgiennes. Il a cependant été capturé en Forêt de Haguenau (67) le 22-VI-2006, battage, 1 ex. (Callot).


Ampedus aethiops (Lac.). Egalement en Moselle : Walscheid (57), Hengst, 1997 (Matt). Cette espèce doit être désignée sous le nom d'Ampedus scrofa (Germar, 1844).

34 01 13 Ampedus brunnicornis Germar, 1844 (syn. A. fontisbellacquei Iabl.) est présent en Alsace : Oberhaslach (67), Forêt domaniale de Haslach au Schieferberg, 1-VI-2013, 1 ex. à vue dans la carie rouge de chêne (L. Fuchs, ONF, leg.; J. Delnatte det.). 

Ampedus cinnabarinus (Eschsch.). Confirmé de plusieurs stations du Bas-Rhin : Brumath (67), Herrenwald et Forêt de Geudertheim (67), série (Callot) ; Goerlingen (67) (Matt).

Ampedus melanurus Mulsant & Guillebeau. La présence de cette rare espèce dans les Vosges est confirmée 31 ans après la première capture et à peu de distance: La Broque, la Chatte Pendue, été 2008, 1 ex. (L. Fuchs, ONF, leg.). La présence de l'insecte dans cette station a été confirmée en mai 2010 (Fuchs et Callot) et dans une station supplémentaire : Reinhardsmunster (67), près du Billbaum, 27-VI-2010, 1 ex. (Matt).

Ampedus elegantulus (Schönh.). Confirmé de plusieurs stations du Bas-Rhin, en général en loge dans le saule : Herrenwald, Thal-Drulingen, Issenhausen, Uttenhoffen, 1992 (Matt) ; Krautwiller (67), 1993 ; Gambsheim (67), 1996 (Callot).
http://logv32.xiti.com/hit.xiti?s=278438&p=MAJchrysomelhtml
Ampedus nigrinus (Herbst). Cette espèce, signalée pour la France de stations montagnardes (par exemple Alpes, où il est probable qu'il a été souvent confondu avec Ampedus auripes (Reitter)) est répandu dans toutes les grandes forêts de plaine du nord de la région : massif de Haguenau (67), forêts de Haguenau, de Weitbruch, d'Aschbruch 1991-2000, 54 ex. pour 7 stations (Callot). Elle a également été prise dans les Vosges gréseuses : Saverne (67) et Ingwiller (67) (Matt), Engenthal (67) (Callot).

34 01 xx Brachygonus bouyoni Chassain, 1992 est présent dans le Haut-Rhin : Roderen, 6-VI-1996, 1 ex. mâle (Renvazé). La vérification de la plus grande partie des Brachygonus accessibles (Matt, Callot, collections du Musée Zoologique) a été effectuée à l'aide de la mise au point récente (Delnatte J., et al., R.A.R.E., 2011, XX (3), 85-98). Tous sont des Brachygonus megerlei (Lac.), ce qui n'exclut pas la présence d'autres espèces du genre dans la région.

34 02 01 Ischnodes sanguinicollis (Panz.). Nouveau pour l'Alsace : Dahlunden (67), 1993-4 ; Fort-Louis (67), 1996 ; Marckolsheim (67), 1996 ; Saverne (67), 1997 (Matt) ; Fort-Louis (67), 2000 (Callot).

Sericus sulcipennis Buysson, 1893, a été tout récemment séparé comme bonne espèce de S. brunneus (L.) (L. Leseigneur & H. Piguet, L'Entomologiste, 2011, 67, 61-66). La révision du matériel régional (collections Matt, Gangloff, Callot et collections du Musée Zoologique de Strasbourg) a montré que S. sulcipennis était assez commun et largement répandu dans la région. Cependant, à la différence de S. brunneus, il n'a pas encore été trouvé dans les Vosges en altitude.

Agriotes sordidus (Ill.). Nouveau pour le Haut-Rhin : Meyenheim (68), 1996 (Matt) ; Hirtzfelden (68), 2001 (Callot).

Elater ferrugineus L., 1758. L'insecte a été retrouvé à Hochfelden (2 ex. au piège à bière le 30-VII-1996 et 2 autres en juin 1998, éclos de carie et terreau de saule; Matt), puis à Muttersholtz (67) en 2011 (D. Gerber). Une donnée récente des Vosges du Nord : Dossenheim-sur-Zinsel (67), Hunebourg, mi-VII-2013, 1 ex. par interception (Matt).

Betarmon bisbimaculatus (F.) (= ferrugineus Scop.). Confirmé dans le Bas-Rhin le long du Rhin : Offendorf (67), 1992 ; Gerstheim (67), 1998 (Callot).

Idolus picipennis
(Bach). Confirmé de la région par une série de données du vignoble : Scherwiller (67), 2000 (Matt) ; Dieffenthal (67), 2001 et 2003 (Callot) ; St Hippolyte (68), 2000 (Matt). L'insecte ne se limite pas aux secteurs granitiques du vignoble mais est aussi présent sur les promontoires de grès des Vosges du Nord à Dossenheim-sur-Zinsel (67), Haegen (67), Reinhardsmunster (67), Dabo (57), nombreux exemplaires entre 2007 et 2009 (Matt).

Liotrichus affinis (Paykull). Ce montagnard n'était connu que des crêtes des Hautes Vosges. Il est aussi présent dans le massif du Donon : Moussey (88), tourbière près du Col de Prayé, 28-V-2010, 1 ex. (Matt).

Anostirus sulphuripennis (Germar). Egalement présent dans les Vosges du Nord : Dossenheim-sur-Zinsel (67), Hunebourg, 25-VI-2010, 1 ex., et Reinhardsmunster (67), Schlossberg, 5 ex. en V-2011 (Matt). La présence de l'espèce dans les Vosges du Nord est confirmée par des captures plus récentes du Bas-Rhin et de Moselle proche : Haegen (67), Pfannenfels, 2013, 9 ex. au battage de pins et de bourdaines en fleur; Dabo (57), 5 et 7-VI-2013, pins et sorbiers en fleur 3+4 ex. (Matt). L'espèce semble cantonnée dans la région aux promontoires rocheux où elle se prend au battage d'arbres en fleur (Matt).

Selatosomus impressus (F.). Présence en plaine confirmée : Schirrhein (67), 1991(Callot). Egalement présent dans les collines d'Alsace Bossue : Eywiller (67), 29-V-1998, prairie humide, 1 ex. (Matt).

Selatosomus cruciatus (L.). Confirmé dans le Bas-Rhin: Weiterswiller (67), 1991, 6 ex. (Matt). Retrouvé au Bois de Rountzenheim (67), 29-V-2011 (J.-F. Feldtrauer).

34 27 02 Haplotarsus angustulus (Kiesw.). Boréo-alpin nouveau pour l'Alsace trouvé dans plusieurs stations vosgiennes à partir de 1000 m : Champ du Feu (67), 1993 ; Col de la Charbonnière (67), 1993 ; Orbey (68), Colhttp://logv32.xiti.com/hit.xiti?s=278438&p=MAJchrysomelhtml du Calvaire, 1993, (Matt) ; Orbey (68), Lac Blanc, 1997 (Callot) ; Le Valtin (88), Le Tanet, 1991 (Gangloff).

Denticollis rubens Pill. et Mitt. Egalement en plaine dans le Bas-Rhin: Nordhouse (67), 7-V-1994 et Hindisheim (67), 25-IV-2014 (Callot) et dans les collines d'Alsace Bossue: Burbach (67), 5-V-2004, 1 ex.
(Matt) en loge en compagnie de nombreux Ampedus cinnabarinus.

Negastrius pulchellus (L.). Confirmé de Moselle: Lutzelbourg (57), 1991, puis du Bas-Rhin: entre Saverne et Stambach, le long de la Zorn en 2001 (Matt).

Stenagostus rufus (Degeer) est également présent en Moselle limitrophe: Dabo, 1992-2004, 4 ex., et Haselbourg, 2-VIII-1991, 1 ex. (Matt).

Cidnopus aeruginosus (Olivier) n'était connu de façon sûre que de la bande rhénane. Il est aussi présent dans les Vosges du Nord : Dossenheim-sur-Zinsel (67), Fullengarten, 11-V-1997 et 6-V-2009 (Matt).

34  034 003a Limonius (= Cidnopus in FHL) poneli Leseigneur & Mertlik, 2007. Cette espèce nouvelle se cachait parmi les L. minutus et a été décrite tout récemment (Leseigneur L. et Mertlik J., Bull. Soc. Linn. Lyon, 2007, 76, 225-234). Parmi le matériel alsacien redéterminé par L. Leseigneur se trouvaient deux ex. de L. poneli (paratypes): Herbsheim, 1-V-1993, 1 ex.; Rossfeld, Mittelwald, 19-V-1996, 1 ex. (Callot).

34 37 01 Diacanthus undulatus (De Geer, 1774). Une donnée de 1997 n'avait pas été prise en compte (Ft de Kruth, Renvazé leg.; Berger det.). Depuis l'espèce a été observée hors d'Alsace sur les versants ouest et sud des Vosges.

34 41 14 Athous difformis Boisduval et Lacordaire, Strasbourg-Ville, 19-VI-2003 (Callot). Voir: CALLOT H. 2003. Quelques coléoptères nouveaux pour la faune d'Alsace : Rabocerus gabrieli Gerh.(Salpingidae), Athous difformis Boids. et Lac. (Elateridae), Epuraea ocularis Fairm. (Nitidulidae) et Leiopus femoratus Fairm. (Cerambycidae). Bull. Soc. Ent. Mulhouse, 52-54.

Zorochrus meridionalis (Cast.). Confirmé du Bas-Rhin dans la bande rhénane: Gambsheim (67), 1991 (Matt) ; Mothern et Munchhausen (67), 1995 (Callot).

34 48 01 Quasimus minutissimus (Germ.). Nouveau pour l'Alsace:
Wisches, Hersbach, VI-2001, série en fauchant la maigre végétation au pied des éboulis d'une carrière (Matt) ; Breitenbach (67), 2002 (Schott).

Nos données pour les Cardiophorus, en général peu abondants, se sont beaucoup étoffées postérieurement à la parution du catalogue.
Elles concernent Cardiophorus nigerrimus Er. (67), C. ruficollis (L.) (67), C. gramineus (Scop.) (67), C. vestigialis Er. (67) (sensu FHL), C asellus Er. (67), C. atripes Du Buyss.) (sensu FHL), Paracardiophorus musculus (Er.) (67) (Matt, Callot). Dans le cas de C. gramineus, qui n'était connu que par une seule donnée fiable, on peut préciser : Forêt de Scherwiller (67), Ortenbourg, 3-V-2000 et 7-V-2008; Hultehouse (57), 8-IV-2010, 1 ex. sur la façade sud de la maison de l'auteur (Matt).

Cerophytidae (mise à jour par H. Callot,
14/07/2014, 17/05/2012, 01/10/2003)

Cerophytum elateroides Latr. Confirmé du Bas-Rhin: Hindisheim (67), 8-V-1993, 1 ex. (Matt) ; Nordhouse (67), 1994 (Callot). Ft de Nordhouse, 7-V-1994, 1 ex. (Callot). Cette rare espèce a été retrouvée à plusieurs reprises en 2014 : Mackenheim (67), 9-IV-2014, en nombre en loge (Brustel, Callot, Fuchs, Godinat), Hindisheim (67), 25-IV-2014, Geispolsheim (67), 2-V-2014 (Callot).

Eucnemidae (mise à jour par H. Callot, 21/11/2014,
14/07/2014, 17/05/2012, 26/01/2012, 03/12/2009, 08/05/2007)

Isorhipis melasoides (Cast.) Nouveau pour le Haut-Rhin: Steinbrunn-le-Bas (68), 1991 (Kummerer). Confirmé du Bas-Rhin: Olwisheim (67), 1993 (Gangloff) ; Vendenheim (67), 1997 ; Gottenhouse et Steinbourg (67), 1998 (Matt). Cet insecte peu courant était abondant (adultes vivants ou morts) en Forêt de Haguenau (67) en VI-2006 dans des chandelles de hêtres décapités par la tempête du 26-XII-1999 (Callot).

36 02 02 Isorhipis marmottani (Bonv.). Nouveau pour l'Alsace, sur les charmes dépérissants: Schopperten (67), 1993 ; Waldolwisheim (67), 1993 (Matt). Confirmé de deux stations supplémentaires du Bas-Rhin: Steinbourg (67), 1994 ; Hatten (67), 1995 (Callot). Egalement en Moselle: Languimberg, Fénétrange, Mittelbronn, Hesse (57), 1994 (Matt).

36 07 02 Dirrhagofarsus attenuatus (Mäklin) (sous le nom de Rhacopus attenuatus dans FHL, tome 6). Cette rare espèce d'Europe centrale et orientale qui était inconnue de la faune de France a été prise à Strasbourg, au Jardin Botanique de l'Université, le 25-VI-2013 (H. Callot, L'Entomologiste, 2014, 70, 11-13).

36 07 03 Microrhagus pyrenaeus Bonvouloir, 1872 (dans le genre Rhacopus dans FHL). Première donnée régionale : Hindisheim (67), 5-VII-2010, interception, 1 ex. (Matt).

36 0101 001 Epiphanis cornutus Eschscholtz, 1829. Cet insecte fort rare a été capturé à Eschbourg (67), Forêt Domaniale de la Petite Pierre Sud, 10-VI-2014, interception, 1 ex. (S. Morelle, Sycoparc Vosges du Nord leg.; F. Matt det.). Présence en Alsace confirmée en 2015 : Obersteinbach (67), Ft Domaniale de Steinbach, 2 ex. par interception en forêt mixte (L. Fuchs, ONF leg.).

Hylis olexai (Palm) est confirmé du Bas-Rhin (d'où provenait notre seule donnée): Forêt de Haguenau (67), 24-VI-2006, 1 ex. (Callot), et Forêt du Donon, réserve de la Chatte Pendue (67), 2008-2010, interception, série d'ex. (L. Fuchs, ONF, etc.). Confirmé plus récemment par des captures de Rountzenheim (J.-F. Feldtrauer) et Strasbourg (Callot).

36 11 04 Hylis (= Hypocoelus) procerulus (Mannh.). La donnée du Catalogue (Lautenbach (68)) est erronée. Par contre, l'insecte a été capturé en 1994 à Matzenheim (67) (Callot). L'espèce est confirmée dans le Bas-Rhin: Dambach-la-Ville, 10-VII-2009, 1 ex. au battage d'un jeune sapin en sous-bois vers 350m (Callot)."

36 11 05 Hylis simonae (Olexa, 1970). Cet insecte a été capturé en Moselle proche : Berthelming, Forêt domaniale de Fénétrange, 30-VI-2011, 1 ex. interception (Matt). Il est certainement aussi présent en Alsace.  

36 012 001 Xylophilus corticalis (Paykull, 1800). Cette rare espèce a été récemment découverte sur le versant ouest des Vosges gréseuses (O. Rose et al., L'Entomologiste, 2013, 69, 113-116). Elle est également présente en Alsace sur le versant est : Wangenbourg-Engenthal (67), RBD du Schneeberg, 2 ex. par interception le 23-VII-2014 et Oberhaslach (67), forêt domaniale de Haslach au Schieferberg, 1 ex. à vue sous l'écorce d'un hêtre carié le 16-VI-2014 (L. Fuchs, ONF).

Une bonne série de captures (1991-1993) a complété notre connaissance des Eucnemidae de la région. Elles concernent Eucnemis capucina Ahr. (67), Dromaeolus barnabita (Villa) (67), Dirrhagus emyi (Rouget) (67), D. pygmaeus (F.) (67, 68), D. lepidus (Rosh.) (68) ; Hylis (= Hypocoelus) cariniceps Reitter (67) ; H. foveicollis (Thoms.) (67).

Throscidae (mise à jour par H. Callot, 01/10/2003)

Genre Trixagus. Les travaux récents de Leseigneur et de Muona ont considérablement modifié la systématique de ce genre et il faudrait réexaminer une partie du matériel que nous avons pris en compte. Cependant, une bonne part de ces spécimens (coll. Callot) a été révisée et on peut déjà établir une liste des espèces présentes, toutes plus ou moins communes: Trixagus dermestoides (L.), T. carinifrons Bonv., T. leseigneuri Muona, T. gracilis Woll., T. elateroides Heer, T. exul Bonv., T. obtusus Curt., Aulonothroscus brevicollis Bonv.

Buprestidae (mise à jour C. Schott, 19/11/2007, 07/10/2007, 29/08/2008)

Partie directement gérée par C. schott sur son site : http://claude.schott.free.fr/MAJbuprestes.html

Citation recommandée :
SAE : Supplément au tome 3 Sternoxia du Catalogue et atlas des coléoptères d'Alsace.
http://www.societe-alsacienne-entomologie.fr page : http://soc.als.entomo.free.fr/MAJbuprestes.html consultation du (date).

Contact : saemzs@gmail.com
Retour à la page d'accueil

Certaines archives sont visibles ici :
http://web.archive.org/web/*/http://sites.estvideo.net/sae/MAJbuprestes.html
puis > 21/02/2014 : http://web.archive.org/web/*/http://soc.als.entomo.free.fr/MAJbuprestes.html

et pour les buprestes : http://web.archive.org/web/*/http://claude.schott.free.fr/MAJbuprestes.html

màj du 11/02/2017